Vol 68 (2011)
Articles

Structuring Reality So That the Law Will Follow: British Columbia Teachers’ Quest for Collective Bargaining Rights

How to Cite
Slinn, S. (1). Structuring Reality So That the Law Will Follow: British Columbia Teachers’ Quest for Collective Bargaining Rights. Labour / Le Travail, 68, 35-77. Retrieved from http://lltjournal.ca/index.php/llt/article/view/5645

Abstract

The British Columbia Teachers' Federation (bctf), representing all public elementary and secondary school teachers in the province, is one of the largest and most powerful unions in British Columbia. bctf has always sought formal rights to full-scope collective bargaining, and unrestricted access to striking at the school board level. It has employed a sustained, sophisticated series of strategies to achieve these objectives, quickly adapting to changing political and legal environments. The bctf has had significant success in advancing its labour relations agenda, establishing a different trajectory for teachers than for most public sector workers in Canada. This article maps bctf's labour relations strategies and agenda against the backdrop of the political and legal environments, from bctf's inception to present-day. It argues that, as a result of these factors, BC teachers have experienced a different labour relations history than most public sector workers. Drawing on and adapting Rose's (2004) eras of public sector labour relations, this article identifies the following eras of BC teacher labour relations: an era of exclusion (to 1982); resistance and revitalization (1982-86); expansion (1987-93); reform (1994); reprieve (1994-2001); restraint and consolidation (2002-2007); and reaching an era of realignment beginning in 2007. La Fédération des enseignants de la Colombie-Britannique (bctf) est l'un des syndicats les plus grands et les plus puissants de la province, représentant tous les enseignants aux niveaux élémentaire et secondaire des conseils scolaires publics. La bctf s'efforce toujours d'obtenir des droits légaux, permettant la négociation collective de pleine étendue et l'accès sans restrictions au mécanisme de grève au niveau des conseils. Pour atteindre ses objectifs, elle a aussi suivi une série de stratégies sophistiquées, adaptant rapidement à son milieu politique et juridique. La bctf a eu des succès remarquables en faisant avancer son programme relatif aux relations de travail et a établi un différent trajet pour ses enseignants par rapport à la plupart des travailleurs du secteur public au Canada. Cet article trace la stratégie de relations de travail de la bctf dans son contexte juridique et politique, depuis sa création jusqu'à présent. Il soutient qu'étant donné les facteurs ci-haut mentionnés, les enseignants de la Colombie-Britannique ont vécu une expérience de relations de travail différente de la majorité des travailleurs de secteur public canadien. En s'appuyant sur les oeuvres de Rose en matière de relations de travail dans le secteur public, cet article identifie les époques suivantes des relations de travail des enseignants de la Colombie-Britannique : époque d'exclusion (jusqu'à 1982); résistance et revitalisation (1982-1986), expansion (1987-1993), réforme (1994), répit (1994-2001); contrainte et consolidation (2002-2007), et, finalement, une époque de réalignement, débutant en 2007.